Home (Auto)biographies - témoignages Wild de Cheryl Strayed.

Wild de Cheryl Strayed.

written by La Vie Couleur Jade 30 octobre 2016

Auteur: Cheryl Strayed

Edité chez: Atlantic Libri

Publié en: Janvier 2013

« La peur est en grande partie due aux histoires qu’on se raconte, alors j’avais décidé de me raconter autres choses que ce qu’on répète aux femmes. J’avais décidé que je ne courais aucun danger. J’étais forte. Courageuse. Rien ne pourrait me vaincre. M’en tenir à cette histoire était une forme d’autopersuasion, mais, la plupart du temps, ça fonctionnait. Chaque fois que j’entendais un bruit d’origine inconnue ou que je sentais quelque chose d’horrible prendre forme dans mon imagination, je le repoussais. Je ne me laissais tout simplement pas impressionner. La peur engendre la peur. La puissance engendre la puissance. Alors j’avais opté pour la puissance. »

Résumé:

Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed boucle son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit de s’en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de mille sept cents kilomètres sur le Chemin des crêtes du Pacifique, un parcours abrupt et sauvage de l’Ouest américain. Au fil de cette longue route, elle va surmonter douleurs et fatigue pour renouer avec elle-même et finalement trouver sa voie.
Franche, dynamique et un brin déjantée, Cheryl Strayed nous entraîne grâce à ce récit humain et bouleversant sur les chemins d’une renaissance.

Mon avis:

Ce livre m’a été conseillé sur le forum Livraddict alors que j’étais en recherche d’autobiographies inspirantes. Une envie de retrouver de la motivation à travers la lecture, car je trouve que c’est un très bon moyen. J’ai passé un très bon moment avec Wild et je vous explique de suite pourquoi.

Cheryl Strayed m’a beaucoup fait rire. Son naturel et  sa spontanéité sans langue de bois m’ont plu. C’est une femme décomplexée qui nous parle à travers ce livre et qui fait un énorme travail d’introspection qui la rend vraiment touchante, voire émouvante. Elle dévoile ses peurs, ses regrets, ses déceptions sans rien embellir, avec une sincérité à fleur de peau. L’histoire de Cheryl avec sa mère et l’amour inconditionnel qu’elle lui voue m’a beaucoup émue et je suis sûre que chaque femme se retrouvera en elle d’une manière ou d’une autre.

Au fur et à mesure de ma lecture j’ai fini par admirer cette femme qui fait preuve d’un courage sans faille. Chute après chute (au sens littéral et figuré du terme) Cheryl se relève. Elle affronte la solitude, la nature, le froid, la chaleur, parfois les gens… Et le lecteur comprend vite qu’en vérité, en se donnant le défis de vaincre le Pacific Crest Trail, Cheryl se défie de se combattre elle-même et je pense que c’est une très belle leçon de vie qu’elle nous offre à travers ce livre, ainsi qu’un bel exemple. Sa relation évolutive avec l’extérieur et les autres est souvent touchante et hilarante. J’ai eu le cœur serré dans ses moments difficiles et des papillons dans le ventre dans ses moments de joie. En bref, j’ai vraiment eu le sentiment d’accompagner Cheryl tout le long de son voyage.

J’ai moins aimé les quelques longueurs que l’on trouve dans ce livre qui est assez gros. Beaucoup de descriptions et de noms qui ne me disaient rien et ne me servaient pas des masses pour ma compréhension de l’histoire (J’ai beaucoup de mal avec les livres qui nous citent tous les noms des bleds que le personnage croise). Néanmoins, j’ai conscience qu’ils étaient importants et qu’ils doivent être intéressants pour les Américains par exemple, qui sont susceptibles de les connaître.

J’avais peur que l’auteur nous laisse avec une fin abrupte du style « Et je suis arrivée au bout de ma randonnée et je suis rentrée chez moi », mais pas du tout. La fin est très bien trouvée, elle répond à des questions que le lecteur se pose forcément!

Wild est une lecture très inspirante avec laquelle j’ai eu beaucoup d’émotions, du rire aux larmes comme on dit. Je trouve que c’est un livre qui, à travers de multiples citations, dit à toutes les femmes « arrêtez d’avoir peur, vous êtes capables de faire de grandes choses ». Voilà le message principal que je retiens de ma lecture et je ne peux donc que la conseiller.

« J’ai marché, marché, l’esprit en mode primal, vide de toute pensée à l’exception d’une seule : aller de l’avant. J’ai continué jusqu’à ce que mon corps se rebelle et que je ne puisse plus mettre un pied devant l’autre. Alors j’ai couru. »

Leave a Comment