Home Carousel Nil de Lynne Matson.

Nil de Lynne Matson.

written by La Vie Couleur Jade 29 septembre 2016

Auteur: Lynne Matson

Edité chez: Pocket Jeunesse – Collection Pocket Junior

Publié en: Février 2016

Résumé:

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil.
Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île …
Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort.
Le compte à rebours a déjà commencé…

« Nil, c’est cette fille qu’on repère au chalet après une journée entière de délire sur la neige, quand on plane de bonheur. Elle est jolie, super sexy. Cheveux longs, tenue moulante, un sourire d’enfer. Elle a un nom du genre… Mallory.
Mais dès qu’on apprend à la connaître, la vérité vient nous déchirer les boyaux. La vérité, c’est qu’elle est cruelle. Sans cœur. Le genre de fille qui couche avec notre meilleur ami quand on a le dos tourné. Et quand le masque tombe, le glamour disparaît. Voilà, c’est ça l’île de Nil. Une beauté à ne pas en croire ses yeux, jusqu’à ce qu’on voie à travers ce qu’elle est vraiment. »

Mon avis:

Je voulais lire ce premier tome depuis une éternité! Nil a fait l’objet d’excellentes critiques qui m’ont donné à chaque fois encore plus envie de le lire. Autant vous dire que j’en attendais beaucoup.

Je ne vais pas passer par quatre chemins, j’ai a-do-ré cette lecture. Malgré le début qui m’a fortement fait penser à Le Labyrinthe de James Dashner, j’ai vite oublié cette petite contrariété pour me consacrer pleinement à cet univers inattendu. Sur l’île de Nil, rien ne se fait au hasard et l’auteur prend un malin plaisir à nous faire penser que l’île a une sorte d’âme. Elle la personnifie beaucoup ce qui rajoute une dose de suspens et de frissons à l’intrigue. Ce que j’ai le plus aimé, au-delà de l’écriture, ce sont les différents personnages de l’histoire et leurs caractères. Je me suis très rapidement attachée à tous (certains plus que d’autres bien sûr) et me suis sentie touchée et investie dans leur histoires, leurs espoirs, leurs peurs.

En revanche, j’ai trouvé quelques stéréotypes au fil des pages et vous savez comme je n’aime pas les stéréotypes. Mais bon, j’imagine qu’écrire sur des adolescents est difficile sans le faire, puisque les ados adorent s’intégrer dans un groupe de personnes bien défini. Thad et Charley m’ont beaucoup touchée, je suis restée en apnée pendant les 20 dernières pages! J’ai été dégoûtée plus d’une fois quand au sort de plusieurs personnages et pourtant c’est aussi ça que j’adore dans mes lectures: être touchée. Lynne Matson n’a pas de pitié… Elle arrive aisément à vous faire croire qu’un personnage restera longtemps puis « pouf », il disparaît.

J’aurais aimé que certains passages soient plus détaillés et que l’auteur y passe plus de temps, parfois j’ai eu une sensation de bâclé. Certaines scènes étaient un peu trop niaises et répétitives à mon goût entre Charley et Thad. Cela aurait pu être remplacées par des passages où la vie sur l’île est mieux décrite, et que quelques personnages soient un peu plus mis en avant. Mais quand on sait que le tome 2, Nil: Unlocked est basé sur l’un des personnages secondaires alors on peut comprendre la volonté de l’auteur de ne pas le développer plus dans le premier! Certains passages qui me semblaient importants ont été sautés, on a parfois des trous d’une semaine. Je suis un peu restée sur ma fin quant au dénouement de l’histoire, j’aurais aimé un petit bond dans le temps pour savoir ce qu’étaient devenus les deux personnages principaux. Peut-être que nous en aurons des nouvelles dans les prochains romans? En tout cas j’ai vraiment hâte de lire le tome  2, Rives est un personnage que j’adore! Je vous conseille cette lecture si vous avez envie d’un moment ensoleillé et plein de suspens. Nil est un livre parfait pour l’été!

« En espérant voir midi à sa porte, ou notre porte à midi. »

Leave a Comment