Home Cause animale Le festival de Yulin: Festival de l’horreur.

Le festival de Yulin: Festival de l’horreur.

written by La Vie Couleur Jade 22 juin 2017

 

Pas d’images choquantes.

Photo: Fa BBZ

Depuis le mercredi 21 juin a débuté en Chine le festival de Yulin ou plus explicitement appelé « festival de la viande de chien ». Lors de ce rassemblement environ 10 000 chiens et 4000 chats seront abattus dans des conditions atroces afin d’être mangés. Bien que ce festival soit l’objet de fortes réactions de la part des défenseurs des droits des animaux et de millions de Chinois, cette année encore des milliers de chats et de chiens seront torturés et assassinés pour la soit-disant vertus de leur viande censée porter chance. Parfois même, les animaux sont volés à leurs propriétaires avant de finir dévorés.

Dans les techniques de mise à mort nous retrouvons l’éviscération, l’empoisonnement et en première place l’ébouillantage vivant, bien entendu. Autant vous dire qu’il s’agit d’une cruauté inimaginable et je ne comprend pas, je n’imagine même pas, quelles sont les raisons de la présence de centaines, peut-être milliers de gens à un tel événement. On peut parler de culture, je parlerai tout bonnement d’inhumanité. La Chine est l’un des pays du monde où le droit animal est la moins existant. Nos compagnons à quatre pattes y sont considérés comme des objets vivants, juste bons à la consommation.

Si j’écris cet article aujourd’hui ce n’est que pour sensibiliser le plus de personnes possible, afin que l’an prochain, alors que le festival de Yulin se reconstituera, près à accueillir des centaines de camions dans lesquels seront entassés des animaux en cage, un maximum de personnes se mobilisent. Signez des pétitions, parlez-en sur les réseaux sociaux, tellement de gens ignorent cet événement, moi-même je ne l’ai appris que récemment! Il est urgent de sensibiliser les gens à la cause animale et leur faire comprendre qu’il s’agit d’êtres sensibles au même titre que nous. Sans ça, cette abomination se répétera chaque année, encore et encore… Tout en sachant que ça n’est pas la seule période durant laquelle il se passe ce genre de choses… Dans cet article on ne parle pas de végéta*isme mais d’humanité, d’amour, de sensibilité. Que l’on mange de la viande ou non, je pense que personne ne devrait cautionner la maltraitance animale, si l’on peut parler de maltraitance, car c’est selon moi encore pire que ça.

Leave a Comment