Home Jeunesse - young adult Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de B.A Saenz.

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de B.A Saenz.

written by La Vie Couleur Jade 16 juin 2017

Auteur: Benjamin Alire Saenz

Edité chez: PKJ

Publié en: Juin 2015

Résumé:

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…  C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

« Je me demandais ce que ça faisait de tenir quelqu’un par la main. Je parie qu’on trouve tous les mystères de l’univers dans la main de quelqu’un. »

Mon avis:

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre sur Booktube et sur la blogo avant de craquer dessus. Je n’avais lu que des avis positifs et j’avais donc hâte de le lire! Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers traite de l’adolescence. Nous suivons Ari’, ado au caractère difficile, renfermé, nerveux… Puis Dante, presque son exacte opposé, joyeux, à l’aise avec les autres… Leur histoire d’amitié va évoluer dans leur quotidien, entre confusion de sentiment et vie d’adolescent. L’auteur a assez bien retranscrit la réalité d’une vie à quinze ans et des soucis qui l’accompagnent: famille, amis, école, craintes, découvertes, regard des autres… Tous ces thèmes sont abordés de manière intéressante, sans jamais faire de stéréotypes. L’auteur a mis un point d’honneur à insister sur le thème de la discrimination et de l’homosexualité ce qui rend l’histoire d’autant plus touchante et engagée. Je pense que ce livre est un appel à la tolérance.

« Une nuit d’été, je me suis endormi en espérant qu’à mon réveil le monde serait différent. Le matin quand j’ai ouvert les yeux, le monde n’avait pas changé. »

En créant deux personnages aussi différents l’un de l’autre, Benjamin Alire Saenz touche un plus large public car chaque lecteur peut retrouver une part de lui soit dans Ari, soit dans Dante. Je les ai trouvés tous les deux très attachants, avec un caractère bien défini.

La fin est certainement mon passage préféré, je l’ai trouvé très émouvante et j’aurais beaucoup aimé connaître la suite de l’aventure des deux adolescents. C’est dommage mais en même temps c’est aussi la magie de la lecture! Libre aux lecteurs de s’imaginer ce dont il a envie, et de laisser aller son imagination… Je vous conseille cette lecture, quelque que soit votre genre de prédilection car c’est une histoire enrichissante je trouve, qui porte à réfléchir sur certains comportements et jugements que certains s’autorise chaque jour. Elle pousse à voir la différence d’un autre œil et décris l’adolescence et la difficulté qu’il peut avoir à traverser cette période pour certains. En bref, chapeau bas à l’auteur, j’ai adoré!

1 comment

Floly 22 juin 2017 at 16 h 03 min

Comme toi j’en ai entendu beaucoup de bien ! je ne l’ai pas encore vu à la médiathèque…

Reply

Leave a Comment